mercredi 20 février 2019

Voyage d’étude dans l’Ouest : des idées & des rencontres !


« On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées. »

C’est justement en quête d’idées que nous avons traversé la France entre le 17 et le 19 février pour rencontrer des collectifs de l’Ouest de la France.
Depuis plusieurs années, Graines de Noé réfléchit à la création d’une filière blés anciens en local : un moulin collectif pour moudre les blés produits par les paysans sur le territoire. Mais comment ? avec qui ? quelles activités ? quelle dimension ? quelle organisation ? 

Autant de questions qui nous ont poussées à aller voir ce qui se passe dans l’Ouest. Un groupe de paysans et citoyens impliqués dans le projet de moulin collectif est parti pendant trois jours.
Arrivé en Vendée le dimanche soir, Graines de Noé a retrouvé des paysans de l’association Graines de l’Ain qui portent aussi un projet de transformation collective. L’occasion d’échanger sur les pratiques de chacun, les projets, les expérimentations, les choix des variétés, les questionnements.
 
Lundi matin, les deux groupes ont assisté à une rencontre organisée par le GABB Anjou sur les filières céréales-farines-pains. Cette matinée nous a permis de découvrir les initiatives de Greniers Bio d’Ici et Bio Ribou Verdon : deux filières de blés modernes bio structurées autour de paysan, de meuniers existants (meule de pierre ou cylindre) et de boulangers artisans. Création d’une marque, modalité de définition des prix, prise de décision… autant de thématiques intéressantes ont été abordées. 

qui produit 3,4 tonnes de pain au levain par semaine. Une visite très inspirante dans un lieu accueillant et plein de bonnes énergiesL’après-midi, nous avons rejoint Nantes pour visiter et rencontrer la SCOP Pain Virgule. Cette boulangerie bio est née en 1994. En 2006, la SCOP a déménagé pour s’agrandit et construire une meunerie (moulin Astrié). Aujourd’hui, 11 salariés dont 9 sont associés travaillent dans cette meunerie-boulangerie

Le soir, nous avons accueilli à notre table Jaques Chiron, un des fondateurs de la coopérative Bio Lait. Créée en 1994 par 6 producteurs, elle assure la collecte de lait bio sur tout le territoire. Jacques nous a parlé des motivations de départ, des valeurs fondatrices de cette coopérative, de leur fonctionnement mettant les paysans au centre des prises de décisions … De quoi apporter du grain à moudre sur la notion de collectif dans le milieu paysan.

 
Sur la route du retour nous avons fait un petit arrêt au sud de Tours pour rencontrer l'association Le Grain Libre. 5 fermes se sont réunies pour créer un atelier de fabrication de « pâtes »(1) artisanales aux blés anciens. Un moulin, une extrudeuse, un séchoir et une belle station de décorticage leur permettent de produire 7 tonnes de pates par an vendues en directe ou à la restauration collective.

Toutes ces rencontres alimentent nos réflexions sur la création d’une filière de transformation des blés anciens collective et territorialisée qui permette : aux paysans de valoriser leurs blés anciens, aux citoyens d’accéder à une alimentation saine et à tous de construire une filière éthique et juste. 


Pour plus d’information ou pour avoir le compte rendu complet du voyage, contactez : coordinateur.grainesdenoe@gmail.com
Voyage financé dans le cadre du projet soutenu par le FEADER.

(1) L’appellation pâte oblige l’utilisation de blés durs pour la fabrication. Dans le cas de l’association Le grain libre il s’agit de « spécialités céréalières 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire