Graines de Noé lance son FINANCEMENT PARTICIPATIF !





En février 2017, Graines de Noé a déménagé à Tart-Le-Bas, au sein de la ferme du lycée agricole. Depuis, nous n'avons plus de chambre froide pour conserver les quelques 200 variétés de blés et céréales anciennes.
Afin de prévenir les invasions d'insectes et de conserver les semences paysannes dans des conditions optimales, NOUS AVONS BESOIN D'UNE CHAMBRE FROIDE !!! 

Nous avons 43 jours pour récolter 17 000€.  Tous les dons comptent et Graines de Noé vous en sera très reconnaissante. Merci !

Découvrez le projet et aidez-nous => ici


 

L'équipe de Graines de Noé s'agrandit.

En ce début d’année 2017, Graines de Noé accueille une nouvelle salariée ! Coline FAUGEROLLE vient compléter l’équipe en tant que coordinatrice et sera principalement chargée de la gestion d’un projet de valorisation et transmission des savoirs sur les variétés anciennes financé par des fonds européens. Elle sera présente du lundi au vendredi dans les locaux de l’association à Tart-le-Bas.

Vous pouvez la contacter au 06.47.82.98.97 et au 03.80.56.37.07 ou encore par mail à l’adresse suivante : coordinateur.grainesdenoe@gmail.com

Pour la partie administrative et financière, Elise BELLET reste à votre disposition par téléphone au 07.87.64.33.17 ou par mail à l’adresse secretariat.grainesdenoe@gmail.com
Hélène MONTAZ est toujours en charge de l’animation de l’association et des aspects techniques. Elle est disponible au 07.70.45.43.12 ou au 03.80.56.37.07 et par mail à l’adresse technique.grainesdenoe@gmail.co

Des fonds européens pour valoriser les blés anciens régionaux…
En 2016, l’association Graines de Noé a obtenu une subvention européenne (à travers le Fonds Européen Agricole pour le DÉveloppement Rural) pour la mise en place d’un projet de valorisation des blés anciens régionaux. Toujours dans l’objectif de transmettre et diffuser des savoirs, il vise à promouvoir la production de blés anciens, farines et pains en soutenant les paysans-boulangers.

Formation à l’analyse sensorielle ou Comment apprendre à gouter ?

Le lundi 16 janvier 2017, Graines de Noé accueillait Camille VINDRAS, une chercheuse de l’ITAB (Institut) venue former nos participants à l’analyse sensorielle de pains réalisés à partir de variétés anciennes. Après une introduction sur la perception sensorielle, Camille a présenté les différentes méthodes d’analyse de la qualité gustative des pains. L’occasion pour les boulangers présents de tester leurs papilles à travers le test du « napping » : une épreuve de classement sensorielle réalisée à partir de la quinzaine de pains apportés par nos participants. Un passage à la pratique pas si évident, au vue de la diversité des pains présentés !

Suite à la pause repas autour d’un repas bio joyeux et convivial, Camille VINDRAS est revenue sur les principaux résultats de ses études. Elle a notamment évoqué la qualité nutritionnelle des pains réalisés à partir de variétés anciennes (gluten, apports énergétiques…). Plus étonnant, il semblerait que la qualité gustative du pain dépende davantage de la panification (« le boulanger ») et l’environnement (le « pays ») que des variétés choisies. Si ces résultats sont à approfondir, ils confirment l'intérêt du projet de Graines de Noé subventionné par le FEADER et l’importance de la mise en lien entre paysans et boulangers pour mieux connaître et se réapproprier ces variétés anciennes.