mardi 5 février 2019

Formation : « Les semences paysannes pour nourrir les animaux de ferme »


Le 5 février 2019, Emilie SALESSE d’ALTERVETO est intervenue sur l’alimentation animale et les semences paysannes. Six paysans étaient présents, dont certains qui ne connaissaient pas les semences paysannes ou qui ne cultivent pas en agriculture biologique.  

Face à ce public éclectique, l’intervenante est revenue sur la définition des semences paysannes. Pour elle, à partir du moment où l’on ressème sa récolte même si elle est issue de semences commerciales, on permet à la plante de retrouver sa « liberté d’expression » et peut-être de redevenir une variété paysanne, c’est-à-dire une variété capable de s’adapter à son terroir et non aux besoins de l’industrie agrochimique.
Il est important de trouver une logique générale sur sa ferme, ce n’est pas en remplaçant une semence commerciale par une semence paysanne qu’on trouve la « recette miracle ». Se préoccuper de la qualité du sol est extrêmement important pour apporter tous les éléments nutritifs à une ration équilibrée pour ses bêtes. Bien gérer sa ferme dans sa globalité est la clef.



Puis dans un second temps, l’intervenante a fait un point le plus large possible sur les cultures disponibles pour l’alimentation du bétail :

 
Pour la dernière partie, l’intervenante a demandé aux stagiaires de calculer des rations alimentaires, afin qu’ils comprennent que tout ne doit pas venir du technicien, mais que chacun peut être autonome.

Pour plus d’informations, contacter l’AVEM (Association Vétérinaires des Eleveurs du Millavois)
Cette association a réalisé un travail important sur la caractérisation et la remise en culture de populations spontanées et paysannes de fourragères utilisées dans des prairies à flore variée DIVERBA.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire