lundi 6 janvier 2020

Manger... Pour le plaisir ET pour se nourrir

Manger, cet acte vital que nous effectuons (au moins) 3 fois par jour devrait être un moment de plaisir… mais pas que !

Depuis 2 ans, nous travaillons avec l’INRA de Dijon (Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation) sur des analyses sensorielles sur le pain aux blés anciens. Ces études ont montré que le pain au levain avait un fort intérêt gustatif, à condition d’habituder les mangeurs à sa mie plus dense, sa croûte plus dur et à manger du pain sur plusieurs jours.

En 2020, nous avons choisi de travailler sur la dimension nutritionnelle.
Est-ce que petit-déjeuner avec du pain au levain et blés anciens limite les fringales dans la matinée ? Est-ce que ce petit déjeuner peut éviter le grignotage avant le déjeuner ? Est-ce que j’ai tendance à manger plus ou moins de pains au blés anciens que de baguette au petit déjeuner ?

Les analyses se dérouleront début mars pour connaître l’effet de satiété et de rassasiement. Le rassasiement correspond au moment où j’ai assez mangé et que je ne ressens plus la fin. Elle s’évalue donc en cours/ fin de repas.

La satiété correspond au rassasiement dans le temps, c’est-à-dire la période après le repas pendant laquelle on ne ressent pas la faim.

L’équipe du CSGA et Graines de Noé se lancent donc dans cette nouvelle aventure pour explorer les qualités nutritonnelles du pain au levain et blés anciens et comparer avec celles des baguettes blanches.

Nous ne manquerons pas de vous informer des résultats !

Crédits photos : Gaëlle Nauche
Cette étude est financée par le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire