jeudi 1 août 2019

Moissons Graines de Noé 2019

La moisson du conservatoire de Graines de Noé localisé à Fromenteau s’est déroulée le vendredi 26 juillet au matin. Le soleil était au rendez-vous et un groupe d’une dizaine de personnes était présent pour assurer la récolte de la collection, environ 8 bénévoles fidèles étaient mobilisés et deux salariées de Graines de Noé. La moisson a commencé dès 8h du matin, le climat de sécheresse a largement permis de moissonner tôt et ainsi de se protéger de la chaleur, sachant qu’une demi-journée a suffi pour tout récolter.


La moisson s’est terminée par un repas convivial partagé à l’ombre d’un arbre. Pour parler technique, les rendements 2019 de la collection sont assez faibles. Plusieurs explications possibles à cela, un climat de forte sécheresse associé à des vents glaciaux au printemps. De plus, suite à un problème technique au niveau des descentes du semoir, les semis ont dû être réalisés à deux reprises, à deux semaines d’intervalle. Les premiers semis ont été retournés mais il y avait des restes de levées et donc une densité très serrée par endroit qui a pu nuire à un bon développement de la plante.

Ce bilan n’est pas exhaustif, un certain nombre de parcelles ont servi à faire des essais de semis de printemps, au renouvellement de variétés non semées depuis longtemps, ajoutés à une levée très moyenne cette année, les rendements de ces autres parcelles sont extrêmement faibles 
La moisson de la plateforme expérimentale s’est déroulée le lundi 15 et le vendredi 19 juillet à Tart le bas sur une parcelle de la ferme du lycée agricole de Quétigny.

Deux variétés (Rouge d’Alsace et Blé de la Saône) ont été semées afin d’améliorer leur résistance à la verse et ainsi mettre en lumière des techniques culturales de lutte contre la verse Ces variétés ont un très bon potentiel de rendements, il serait donc intéressant de pouvoir les développer davantage.

Modalités de semis :
- Densité à 50 grains /m 2 25 kg/ha)
- Densité à 150 grains /m 2 75 kg/ha)
- Densité à 300 grains /m 2 150 kg/ha)
- Densité à 300 grains m 2 traité à la décoction de prêle
- En mélange à 300 grains /m 2 avec deux variétés non sensibles à la verse.

Le rapport complet de cette expérimentation vous sera transmis prochainement mais les premiers résultats sont très intéressants et encourageants.

Le point à améliorer pour la prochaine expérimentation serait de pouvoir semer plus tôt afin d’évaluer plus justement le potentiel du semis à faible densité En 2018 les semis n’ont pas pu être réalisés avant fin novembre, et malgré ces semis tardifs, les résultats sont très encourageants, il y a donc des pistes à creuser pour l’avenir Laisser la place à ces blés paysans d’exprimer tout leur potentiel Semer moins, avoir plus et avec une meilleure qualité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire