« Un pour tous, tous pour un … moulin ! »


Samedi 3 mars 2018, avant l’Assemblée Générale de l’association, une dizaine de paysan.ne.s et/ou boulanger.e.s se sont rassemblés pour discuter du projet de moulin collectif.
Cette idée née en 2014 au sein du Conseil d’Administration répond à une envie de construire ensemble un outil pour la valorisation et la diffusion des variétés anciennes. Au départ, ce projet de moulin était envisagé comme un moyen de soutenir Graines de Noé et de garantir l’autonomie financière de l’association. Depuis, il est aussi devenu un projet à vocation territoriale afin de dynamiser des zones rurales (le Chatillonnais notamment), créer de l’emploi et de l’activité, fédérer les énergies.  
Face à la triste évolution des coopératives, outils créés par les agriculteurs au début du XXème siècle mais qui tendent à devenir des géants de l’industrie agro-alimentaire, les paysans souhaiteraient construire une dynamique collective à taille humaine basée sur la mutualisation, le respect et l’entraide. Au-delà d’une activité de transformation, les paysans souhaitent en faire un lieu de vie : plateforme de blé, visite pédagogique, accueil de public, formation de boulanger…
Ce premier temps d’échange a été alimenté par Françoise Morizot, directrice du CERD, qui a présenté les résultats de l’étude de marché réalisée avec Graines de Noé. 
Un séminaire de lancement du projet a été organisé les 22 et 23 avril à Dijon afin d’approfondir en sous-groupes et en plénière les contours et le contenu du projet…