mercredi 6 mars 2019

Intervention GAB Yonne


Graines de Noé a été invité à participer à l’Assemblée Générale du GAB de l’Yonne, le GABY, qui s’est déroulée le 6 mars 2019 à Sauvigny-le-Bois.
Une cinquantaine de personnes étaient présentes.  

A la suite de l’AG Statutaire qui s’est déroulée dans la matinée, la GABY a dans un premier temps fait un point sur l’état des lieux de l’Agriculture Biologique dans l’Yonne.
400 fermes bio dans l’Yonne
10 000 ha en plus par rapport à 2018, soit une augmentation de 47% de la SAU
10 % des exploitations de l’Yonne
36 000 ha bio au total
Soit une agriculture biologique en forte croissance !

Dans la suite de l’après-midi, différents acteurs de l’agriculture biologique ont été invités à témoigner :
Plateforme « Manger bio en Bourgogne-Franche Comté »
Biobourgogne et son partenaire Interbio Franche-Comté ont initié le projet de créer une plateforme de distribution de produits bios et locaux dans les restaurations collectives. Le chargé de projet est venu faire un point sur l’avancée du projet.
Il est embauché à la fois par Biobourgogne et Interbio FC, il coordonne l’ensemble du projet et facilite la mise en réseau. Les grands objectifs sont non seulement de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à une alimentation de qualité mais aussi d’augmenter les débouchés locaux pour les producteurs bio, et ainsi de continuer à renforcer la dynamique de l’agriculture biologique.
Concrètement, la plateforme achètera aux producteurs et revendra à la restauration collective. Elle sera responsable de l’approvisionnement, la logistique, la commercialisation et l’administratif. Cette plateforme sera la clé de voûte de toute la filière et permettra de faire le lien entre tous les acteurs.
Un travail sur la fixation des prix est en cours de réflexion, l’objectif sera d’assurer aux producteurs un revenu stable et juste, tout en rendant accessible les produits à la restauration collective.
La problématique des normes sanitaires auxquelles la restauration collective doit répondre fait partie des grandes inquiétudes pour les deux parties, des solutions adaptées au contexte local devront être mises en place afin de respecter la législation en vigueur, sans que ce soit trop lourd pour les producteurs.
Cette plateforme sera un outil accessible et géré par les producteurs.
Les grands bassins d’alimentation de Dijon, Dole et Besançon seront les premiers à en bénéficier, pour s’étendre par la suite sur l’ensemble de la grande région.

De la graine au pain : se diversifier pour valoriser ses céréales en bio !
Puis deux interventions sur le thème de la diversification et des semences paysannes :
Intervention de Vincent LEFEVRE – Paysan-boulanger dans l’Yonne
Vincent LEFEVRE a semé sa première collection de blés anciens et paysans en 2010, puis rapidement il s’est pris de passion pour ces blés et a étoffé sa collection au fil des années. Il compte aujourd’hui une cinquantaine de variétés, dont du blé, des engrains, des épeautres et des amidonniers. Une partie a été semée en grande parcelles afin d’être multipliée.
Aujourd’hui sur sa ferme de 210ha en grandes cultures, 10 ha sont des blés anciens, qu’il transforme sur sa ferme, à destination entre autres du Château de Guédelon.
Grâce à ce travail de collectionneur, Vincent LEFEVRE souhaite avant tout préserver le patrimoine génétique dont regorge ces blés et réinstaurer de la biodiversité sur sa ferme.

Intervention d’Hélène MONTAZ de Graines de Noé
La participation de Graines de Noé à cet échange a permis une complémentarité intéressante par rapport au témoignage de Vincent LEFEVRE. Les actions de l’association ont été présentées, puis des résultats d’étude comparant les blés anciens et paysans aux variétés modernes réalisés avec l’INRA du Moulon et le RSP ont été partagés avec l’assemblée.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de laisser un commentaire